contact@lagencedubois.fr     |     02 57 73 03 03

Le bois et les pourritures du bois

 

La structure du bois et sa composition

On classe le bois d’oeuvre en deux catégories, les bois résineux et les bois feuillus.

  • Parmi les bois résineux, les plus importants sont le pin sylvestre (pin du Nord) et l’épicéa (Sapin blanc). Ces bois sont les plus utilisés en construction de nos jours.

  • Des bois feuillus, le chêne, le châtaignier et le hêtre sont les bois les plus utilisés.

Si certains champignons lignivores se développent soit sur du bois résineux, soit sur du bois feuillus. La mérule pleureuse (Serpula Lacrymans) attaque les deux types de bois.

Pour faire simple, le tronc d’un arbre est composé de l’écorce, de l’aubier (bois vivant ou bois de printemps) et en son centre le duramen (bois mort ou bois d’été). La substance constitutive du bois est la lignocellulose est en fait composé de trois substances de base, la cellulose qui représente 50 à 60% de la masse, l’hemicellulose, environ 20 à 30%, et la lignine pour 20 à 30%. Ces taux varient en fonction du type de bois, résineux ou feuillus.

Pourriture du bois. Structure du bois. Vue en coupe d'une bille de bois.

Le champignon lignivore

Un champignon lignivore est un champignon qui se nourrit du bois, donc qui provoque la dégradation du bois appelée pourriture du bois. Cette dégradation du bois est classée en 3 catégories, la pourriture cubique, la pourriture fibreuse et la pourriture molle.

Tous les bois dans le bâti peuvent être infestés par des insectes à larves xylophages (petite vrillette, grosse vrillette, capricorne des maisons, hespérophane) ou insectes xylophages, ou alors attaqués par des champignons lignivores.

Seul un traitement préventif peut empêcher une infestation d’insectes du bois.

Les pourritures du bois

La plupart des champignons lignivores exigent des teneurs en eau du bois supérieur à 30%. Seuls quelques espèces se développent sous ces 30% d’humidité. La mérule, qui n’a besoin que de 18-20% fait donc partie de ces espèces.

Un bois d’oeuvre en condition normale à une teneur de 7 à 14%. Donc pour qu’un champignon lignivore se développe, il faut un apport en eau supplémentaire. Les causes de cet apport sont les dégâts des eaux, un défaut d’entretient, une atmosphère anormalement humide ou un défaut de construction / rénovation.

Donc, il est clair qu’un bâtiment rénové selon les DTU en vigueur et entretenu ne se verra pas attaqué par des champignons lignivores.

La pourriture fibreuse

La pourriture fibreuse ou pourriture blanche est le résultat de la dégradation par les enzymes produits par les champignons lignivores de la lignine, les hémicelluloses et la cellulose.

Le bois pourri acquiert un aspect fibreux, de plus en plus cotonneux et léger et est généralement de couleur pâle / blanchâtre.

Les champignons lignivores de pourriture fibreuse les plus connus sont le Polypore des caves (Donkioporia Expansa) et le coriolus Versicolor.

Les champignons lignivores de pourriture fibreuse ont besoin dune humidité supérieur à 40%.

La pourriture cubique

La pourriture cubique ou pourriture brune est le résultat de la dégradation par les enzymes de la cellulose et de l’hémicellulose. La dégradation de la lignine est limitée. Suite à l’extraction de l’eau du bois par le champignon et la disparition de la cellulose, le bois se dessèche, se rétracte et se fracture dans le sens transversal et longitudinal, et découpant le bois en cubes.

Les champignons lignivores provoquant la pourriture cubique sont nombreux. Les plus connus sont : la mérule*, le coniophore des caves** et l’antrodia***.

Les champignons lignivores de pourriture cubique ont besoin dune humidité entre 18 et 50%.

* Il existe 7 variétés de Mérules, la plus connue et la plus dangereuse et la mérule pleureuse mais il y a aussi la petite mérule, la mérule mince, la mérule épineuse, la mérule molle, la mérule américaine et la mérule des tropiques.

** Il existe 2 variétés de Coniophores, le Coniophora marmorata et le Coniophora puteana.

*** il existe 4 variétés d’Antrodia, l’Antrodia vaillantii, L’Antrodia xantha, l’Antrodia sinuosa et l’Antrodia serialis.

La pourriture molle

Le bois attaqué est noirâtre et de consistance molle . l’aspect est similaire à la pourriture cubique mais à faible profondeur et en plus petits cubes. La pourriture molle attaque surtout les bois de chêne et de hêtre.

Les champignons lignivores de pourriture molle ont besoin dune humidité supérieur à 60%.

Le traitement fongicide

Le traitement du bois contre les champignons lignivores est le cumul de plusieurs actions.

  1. La première phase est la préparation des bois. Les actions de cette phase sont le sondage, le bûchage, le dépoussiérage et brossage des bois.

  2. La deuxième phase est l’application et les injections des bois.

 

 

 


N’hésitez pas à contacter L’Agence du Bois pour toutes demandes d’informations complémentaires ou de devis. Nous vous recontacterons et nous déplacerons dans les plus brefs délais.

L’Agence du Bois est certifiée CTB A+