tout ce qu’il faut savoir sur le

Traitement mérule

Qu’est-ce que la mérule

Nous allons parler de la mérule la plus tristement connue, la mérule pleureuse ou Serpula Lacrymans.  C’est un champignon lignivore, c’est-à-dire que le champignon se nourrit de la cellulose du bois. Elle est connue depuis très longtemps, la bible en fait mention comme « la lèpre des maisons ». A l’époque le traitement de la mérule était de brûler la maison contaminée. pour en savoir un peu plus sur la mérule dans l’histoire, visitez notre blog.

La mérule est considérée comme le champignon lignivore le plus dangereux, et à juste titre, car à la différence des autres champignons lignivores, elle est capable d’aller chercher un point d’apport en eau, grâce à ses syrrotes (genre de filaments) à plusieurs dizaines de mètre pour pouvoir se développer toujours plus.

La mérule grâce à ses enzymes, déconstruit l’aubier comme le duramen du bois, pour se nourrir . Elle est friande de la cellulose sous toutes ses formes, le bois donc mais aussi le carton, le papier, le papier peint, etc. Lorsqu’elle s’attaque à du bois, elle provoque de la pourriture cubique, c’est à dire que le bois se décompose en formant des cubes de bois. Une infestation de mérule ne se voit pas tout de suite, elle se développe à l’abris des regards, dans les faux-plafonds, sous les sols, derrière des enduits ou des doublages. Lorsque vous voyez un carpophore appelé aussi sporophore, il est déjà trop tard. 

Lors d’un état parasitaire, il est très fréquent que les diagnostiqueurs passent à coté d’indice de présence de mérule.

Un sporophore est la partie adulte et sexuée du champignon lignivore. C’est cette partie sexuée developpe les spores qui s’envoleront pour aller infester une autre partie de la maison ou les maisons environnantes.

La mérule se nourrit des bois d’essences feuillus comme résineux, mais préfère un peu plus les bois résineux. Comme déjà dit un peu plus haut, la mérule, grâce à ses syrrotes, formant le mycélium (voile blanchâtre), se développe sur et à travers les maçonneries. Son développement est rapide, si les meilleurs conditions sont réunies, elle gagne jusqu’à plusieurs centimètres par semaine.

Toutes les parties d’une habitation peuvent être susceptibles de subir une attaque. Les bois de charpente, les solivages, et structures telles que les poutres, linteaux etc. sont autant de pièces de bois pouvant subir une infestation.

mycélium de mérule derrière un doublage de mur

Traitement mérule : Comment éliminer cette menace silencieuse ?

 

Il n’existe pas qu’un type de mérule, mais 7 (mérule pleureuse, mérule mince, petite mérule, mérule molle, mérule épineuse, mérule américaine et mérule des tropiques).

La présence de ces champignons destructeurs peut causer d’importants dégâts structurels de vos bois. Vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer ce problème. Mais ne vous inquiétez pas, nous avons la solution. Dans cette page, nous allons vous expliquer le traitement mérule et prévenir sa réapparition.

Les mérules sont des champignons lignivores qui se développent dans des environnements humides et mal ventilés. Leurs présences peuvent être difficile à repérer, car elles se cachent souvent derrière les murs et se propagent rapidement. Cependant, il existe une méthode efficace pour traiter ce fléau et protéger votre habitation.

Grâce à ses ramifications (syrrotes), la mérule peut se développer à travers les joints des maçonneries sur plusieurs mètres pour trouver un nouvel apport en eau.

Traitement préventif de la mérule ?

Il n’existe pas de traitement préventif de la mérule, il existe seulement des actions de maintenance pour que la mérule n’infeste pas un bâti. Toujours faire attention à un taux d’humidité élevé, des moisissures ou des remontées capillaires dans les murs. Dans le cadre d’une rénovation, il faut impérativement suivre les DTU qui régissent le monde de la construction et de la rénovation. 

Seule la vigilance est est le meilleur traitement préventif. 

La mérule étant un champignon qui se développe à l’abris des regards, nous ne pouvons que déconseiller les particuliers de réaliser un traitement curatif par leur propre soin.

En effet, le traitement fongicide curatif n’est pas à la portée de tout le monde. Il est complexe d’éradiquer la mérule et seul un professionnel certifié CTB A+ est en capacité de réaliser un traitement sans une réinfestation possible. 

Nous mettons donc en garde les personnes utilisant des produits xylophène et produits fongicides du commerce. Surtout ne pas utiliser les thérapies approximatives d’internet données par des « shamans » de l’éradication de la mérule : l’utilisation d’eau de javel, d’ammoniac ou tout autre produit de druides, ne fonctionnent pas du tout mais peuvent accélérer la prolifération du champignon. 

En tant qu’entreprise spécialisée, nous avons l’obligation de détenir un Certi Biocide. Les produits de traitement sont nocifs et leur utilisation nécessite des précautions.

Bon à savoir :

  • En cas d’infestation par la mérule, il est obligatoire de faire une déclaration en mairie.

  • Il n’existe à ce jour pas d’arrêté préfectoral portant périmètre de lutte contre les mérules dans le département.

  • Les produits de traitement fongicide sont aussi insecticide. C’est à dire que lorsque vos bois sont traités contre les champignons lignivores, les pièces de bois sont aussi traitées curativement et préventivement contres les insectes à larves xylophages (capricornes des maisons, petites vrillettes, grosses vrillettes etc.)

  • Les bois revêtus (lasure, peinture, badigeon) doivent être décapés pour que la pénétration du produit de traitement soit effective. Si ces bois ne sont pas décapés, leur imprégnation est impossible.