tout ce qu’il faut savoir sur le

TRAITEMENT FONGICIDE

Qu’est-ce qu’un champignon lignivore ?

Tout d’abord, il faut différencier les champignons en 2 grandes familles. Les champignons lignicoles (discoloration) qui causent des désordres esthétiques du genre moisissures et piquage des boiseries, et les champignons lignivores(pourriture) qui causent des désordres structurels.

Concentrons-nous sur les champignons lignivores, ils se divisent en trois catégories :

  • Les champignons lignivores de pourriture cubique.

  • Les champignons lignivores de pourriture fibreuse.

  • Les champignons lignivores de pourriture molle.

Face à une contamination de champignons lignivores, nos spécialistes commencent par regarder le bois touché pour déterminer le type de pourriture. Cette étape est primordiale pour choisir le traitement adéquat.

La structure du bois et sa composition

On classe le bois d’oeuvre en deux catégories, les bois résineux et les bois feuillus.

  • Parmi les bois résineux, les plus importants sont le pin sylvestre (pin du Nord) et l’épicéa (Sapin blanc). Ces bois sont les plus utilisés en construction de nos jours.

  • Des bois feuillus, le chêne, le châtaignier et le hêtre sont les bois les plus utilisés.

Si certains champignons lignivores se développent soit sur du bois résineux, soit sur du bois feuillus. La mérule pleureuse (Serpula Lacrymans) attaque les deux types de bois.

Pour faire simple, le tronc d’un arbre est composé de l’écorce, de l’aubier (bois vivant ou bois de printemps) et en son centre le duramen (bois mort ou bois d’été). La substance constitutive du bois est la lignocellulose est en fait composé de trois substances de base, la cellulose qui représente 50 à 60% de la masse, l’hemicellulose, environ 20 à 30%, et la lignine pour 20 à 30%. Ces taux varient en fonction du type de bois, résineux ou feuillus.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE POURRITURES DU BOIS

LA POURRITURE CUBIQUE

  • Besoin d’humidité entre 20 et 50%.

  • Pourriture de couleur brune, car le champignon se nourrit de la cellulose du bois.

  • Des cubes de 5 cm au moins.

  • Une attaque dans toute l’épaisseur des pièces de bois.

Les principaux champignons de pourriture cubique :

Le coniophore des caves « Coniophora puteana »

LA MERULE « serpula lacrymans »

LA POURRITURE FIBREUSE

  • Besoin d’humidité supérieur à 40%.

  • Pourriture de couleur claire, se nourrit de la lignine.

  • Croissance lente.

 

 

Les principaux champignons de pourriture cubique :

LE POLYPORE DES CAVES « Donkioporia expansa »

LA POURRITURE MOLLE

  • Besoin d’humidité supérieur à 60%.

  • Pourriture de surface et noirâtre.

La pourriture molle se développe lorsque le bois est gorgé d’eau. Les bois résineux comme feuillus sont susceptibles de se faire attaquer. En dégradant la cellulose, le bois est très sombre en surface. Les cubes sont petits (de l’ordre de 1cm).

Les principaux champignons de pourriture molle :

Les Chaetomium et Trichoderma sont des champignons à l’origine de ce type de désordre.

Quel est le processus de traitement fongicide ?

L’Agence du Bois travaille selon les prescriptions techniques du CTB A+, la référence pour les particuliers de la compétence technique des opérateurs.

Le traitement fongicide curatif du bois se déroule la méthodologie suivante :

Le sondage des pièces de bois ancrées dans la maçonnerie. Pour comprendre les sondages, lisez la section Diagnostics structurels

​Le bûchage​,  à l’aide d’un ciseau à bois pneumatique, nous enlevons la partie de l’aubier du bois. L’Aubier est la partie la plus tendre du bois et donc facilement attaquable par les insectes à larves xylophages.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Le brossage​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​ pour éliminer toute trace de rhizomorphes​​​​​​​​​​​​​​​​ ou carpophore​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​.

Le dépoussiérage afin de facilité la pénétration du produit de traitement fongicide.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Les injections de produit fongicide.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

​L’application de produit sur les toutes les surfaces des pièces de bois accessibles.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Dans le cas d’une attaque de champignons lignivores de type Mérule et/ou Coniophore des caves, la maçonnerie doit être traitée selon les prescriptions techniques du CTB A+.

Dégradation des joints et/ou enduits tels que plâtre, crépi, ciment.

​L​​e​ p​​a​​s​​s​​a​​​​g​​e​​ ​​​​à​​ ​la​​ ​​f​​​​l​​​​a​​m​​m​​e​​​​​​​​​​​​​​​​ ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​de​​​s ​​m​​​​u​​r​​​​s​​ ​​p​​o​​​ur​​ ​​​​é​​l​​i​​​​m​​i​​n​​e​​r​​ ​​t​​o​​u​​t​​​e​​​​s les ramifications.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Le brossage des murs afin de détacher tout crépi ou mortier insuffisamment adhérent.

​Le forage de puits dans la maçonnerie​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

​Les injections de produit certifié CTB P+ dans les puits.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Une application de surface de produit certifié sur les murs.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

​Le nettoyage et l’enlèvement en déchetterie spécialisé pour les gravats contaminés.

Il faut prendre avec sérieux une contamination de champignons lignivores, ne serait-ce que petite. Qu’ils se nourrissent de la lignine et/ou de la cellulose, au final les bois feuillus (chêne, châtaignier, etc.) ou résineux (épicéa, douglas, mélèze, etc.) perdent leurs propriétés mécaniques et donc leurs qualités structurelles dans un bâti.

Il existe de nombreuses espèces de champignons lignivores capables de dégrader le bois d’œuvre en provoquant des pourritures.

Un taux d’humidité du bois anormalement élevé et en milieu confiné est un terrain fertile pour le développement de ces champignons lignivores (coniophore des caves, mérule, polypore…).

En effet, les problèmes de gouttières, de couverture, les soucis d’infiltrations et remontées capillaires sont les premières causes du développement de champignons lignivores.

Lors d’un premier rendez-vous, nous étudierons les problèmes visibles, si besoin, nous ferons des déposes* pour évaluer l’étendue de la propagation et le traitement à adopter.

Comme il est primordial de connaître la source des dégâts, nous ferons une recherche de l’élément déclencheur, puis un métré sera réalisé pour vous remettre un devis précis et clair dans les plus brefs délais.

Important à prendre en compte pour le traitement mérule : ce champignon lignivore se propage à travers la maçonnerie et donc un traitement de cette dernière complétera le traitement du bois contre la mérule. Le traitement mérule est comme une investigation. Il est nécessaire de dégrader les joints de maçonnerie ou les enduits sur un mur pour pouvoir vérifier la propagation de la mérule et ainsi faire le traitement dans les zones concernées.

N’hésitez pas à contacter L’Agence du bois pour toute information et demande de rendez-vous. Nos devis sont gratuits.

* Les champignons lignivores s’insinuent partout et particulièrement dans des espaces difficiles d’accès, un devis complémentaire en cours de traitement pourra être effectué pour atteindre les périmètres de sécurité préconisés par le CTB A+ pour une garantie décennale totale.

Découpe de placo pour réaliser un traitement fongicide de la maçonnerie
Découpe propre de placo + isolant pour réaliser un traitement de la maçonnerie.

Traitement fongicide charpente

EN SAVOIR PLUS